1 Commentaire

  1. Maachaalah oustaz, wakhtane bi neekhna.
    Mais si c’est possible avant la fin du ramadan de nous parler de la vie de Oumar Ibn Abdoul Aziz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*